Étude PENELOPE (cancer de l'ovaire)

Recrutement terminé

Les documents de l'étude PENELOPE en accès professionnel :

Fiche descriptive de l'étude

Étude ovaire

PENELOPE

Titre de l'étude

PENELOPE : Etude multicentrique de phase II, randomisée, en double aveugle, en deux parties, évaluant l'efficacité et la tolérance du Pertuzumab associé à une chimiothérapie standard versus une chimiothérapie standard chez des femmes présentant un cancer épithélial de l'ovaire en récidive et résistant aux platines et ayant une faible expression en ARNm HER3.

Statut

Le recrutement de cette étude est terminé.

Promoteur

F. Hoffmann-La Roche Ltd

But

1ère partie :


La 1ère partie est une phase en ouvert d'analyse de la tolérance qui permettra de sélectionner les chimiothérapies qui seront associées au pertuzumab dans la 2ème partie de l'essai.
Le critère principal de la 1ère partie est la détermination de la tolérance du pertuzumab en association au topotécan ou à la doxorubicine liposomale pégylée (PLD).
L'objectif secondaire est l'évaluation de la survie sans progression (PFS) en association avec le topotécan ou la doxorubicine liposomale pégylée. La présentation des résultats sera seulement descriptive.


2ème partie :


La 2ème partie de l'étude est une phase en double aveugle et randomisée qui étudie l'efficacité et la tolérance du pertuzumab ou son placebo en association avec les chimiothérapies.
L'objectif principal de la 2ème partie est d'évaluer si l'efficacité du pertuzumab associé à la chimiothérapie est supérieur en terme de survie sans progression (PFS) à celle de la chimiothérapie associé au placebo du pertuzumab. La survie sans progression est évaluée selon les critères RECIST1.1 et via la cinétique du marqueur sérique CA125 selon la définition du GCIG, en prenant en compte le 1er événement.

Les objectifs secondaires permettront de déterminer si le pertuzumab associé à la chimiothérapie est supérieur à la chimiothérapie pour :

  • La survie globale,
  • Le taux de réponse objective selon les critères RECIST 1.1,
  • La durée sans progression biologique basée sur la cinétique du marqueur sérique CA125 selon la définition du GCIG,
  • La tolérance basée sur la fréquence et la sévérité des événements secondaires et des événements indésirables graves, l'apparition de troubles cardiaques et l'anomalie des paramètres biologiques,
  • L'index de qualité de vie.

L'étude comporte également des analyses exploratoires ayant pour but :

  • Evaluer si le niveau faible d'ARNm HER3 peut être corrélé à un bénéfice,
  • Explorer si le niveau d'expression en ARNm des membres de la famille HER est corrélé les uns aux autres et/ou aux critères d'efficacité (ex.: taux de réponse, survie sans progression, survie globale),
    Protocole MO28113 : chimiothérapie +/- pertuzumab
    2/P Version française du 2 mars 2012 d'après la version anglaise de février 2012 (OS)
  • Mesurer le niveau d'expression des protéines HER2 et HER3 par immunohistochimie (IHC) et chercher une corrélation avec les autres paramètres, tels que l'efficacité ou l'expression des ARNm des membres de la famille HER,
  • Examiner une corrélation des profils d'expression des gènes et l'efficacité,
  • De futurs biomarqueurs peuvent être analysés si suffisamment de matériels le permettent.

Phase

Phase II

Type de patiente

Les patients signeront un consentement spécifique pour l'évaluation du niveau d'expression en ARNm HER3. La signature du consentement pour les parties 1 et 2 de l'étude est faite après l'obtention des résultats de l'évaluation des ARNm HER3.

Nombre de patientes prévues

Environ 250 patientes présentant un cancer épithélial de l'ovaire, du péritoine ou des trompes de Fallope résistant au platine seront incluses dans le monde.

Approximativement 30 patientes seront réparties dans deux cohortes comportant une chimiothérapie distincte :

  • Cohorte 1 de 15 patientes, lesquelles recevront pertuzumab + topotécan
  • Cohorte 2 de 15 patientes, lesquelles recevront pertuzumab + doxorubicine liposomale pégylée (PLD)

Critère principal d’évaluation

Le critère d'évaluation principal de la 2ème partie est la survie sans progression en se basant sur les évaluations de la réponse tumorale faites par les centres Investigateur. L'analyse de la survie sans progression de la 2ème partie est planifiée dès qu'il y aura 191 événements.
L'analyse de la survie sans progression sera réalisée sur la population en intention de traiter, laquelle inclue tous les patients randomisés dans la 2ème partie. La survie sans progression est définie comme le temps entre la randomisation et l'un des événements suivants, en prenant en compte l'évènement se produisant en premier :

  • la progression de la maladie déterminée selon les critères RECIST 1.1 ou les critères du GCIG basés sur la cinétique du CA 125,
  • le décès
  • les arrêts pour toxicité
  • les retraits du consentement
  • ou les arrêts de l'essai par le promoteur.

Due au nombre réduit de patientes dans la 1ère partie de l'étude, les résultats de la survie sans progression seront seulement descriptifs.


Mise à jour 18/05/2015


icone ARCAGY - GINECO Bookmark and Share imprimante [Imprimer la page] - Association ARCAGY - GINECO - Hôpital Hôtel Dieu