ETUDES GINECO >> Nos études >> Étude EUDARIO
— ETUDES GINECO —

Étude EUDARIO

Le recrutement de cette étude est terminé.

Fiche descriptive de l'étude

Étude ovaire

EUDARIO

Titre de l'étude

EUDARIO : Etude de phase II, multicentrique et randomisée évaluant la tolérance et l’efficacité du Ganetespib en combinaison avec le Carboplatine suivi par un traitement de maintenance par Niraparib versus Ganetespib et Carboplatine suivi par Ganetespib et Niraparib versus Carboplatine en combinaison avec la chimiothérapie standard suivi par Niraparib chez des patientes atteintes d’un cancer de l’ovaire.

Statut

Le recrutement de cette étude est terminé.

Plan de traitement de l'étude

Plan de traitement de l'étude EUDARIO

Promoteur

KU Leuven

Rationnel

Évaluation de la tolérance et de l’efficacité du Ganetespib en combinaison avec le Carboplatine et en traitement de maintenance en combinaison avec le Niraparib suivi par un traitement de maintenance par Niraparib.

But

OBJECTIF PRINCIPAL :

Survie sans progression (PFS) selon RECIST 1.1

OBJECTIFS SECONDAIRES :

  • PFS dans les sous-groupes définis
  • Survie avant seconde progression (PFS2)
  • Durée avant l’instauration du premier traitement suivant (TFST)
  • Durée avant l’instauration du second traitement suivant (TSST)
  • Tolérance : évènements indésirables (EIs) selon NCI CTCAE version 5.0
  • Taux de réponse objective (ORR)
  • Qualité de vie (autoquestionnaires)
  • Survie globale (OS)

OBJECTIFS EXPLORATOIRES :

  • Analyses des biomarqueurs, ADN, ARN, et taux de protéines circulantes (ADN tumoral, cellules tumorales circulantes…)

Phase

Phase II

Type de patiente

Patientes atteintes d’un cancer épithélial de l’ovaire en rechute, des trompes de Fallope ou péritonéal primitif, carcinosarcome, séreux de haut grade, endométrioïde de haut grade ou indifférencié (diagnostic histologique) et sensible aux sels de platine.

Nombre de patientes à recruter

International : 120 patientes dans 13 centres (5 pays)

France : 24 patientes dans 3 centres

PRINCIPAUX CRITÈRES D’INCLUSION

  • Cancer épithélial de l’ovaire, d’un carcinome des trompes de Fallope, ou du péritoine, carcinosarcome, séreux de haut grade, endométrioïde de haut grade ou indifférencié
  • Rechute sensible aux sels de platine plus de 6 mois après le dernier traitement à base de sel de platine
  • Maladie mesurable ou évaluable selon RECIST 1.1
  • Eastern Cooperative Oncology Group (ECOG) 0-1
  • Disponibilité du matériel tumoral issu du diagnostic initial de la maladie. L’envoi du bloc FFPE ou des lames est requis pour la randomisation.

PRINCIPAUX CRITÈRES DE NON-INCLUSION

  • Tumeur de l’ovaire à faible potentiel de malignité (tumeurs « borderline »)
  • Radiothérapie antérieure du pelvis ou de l’abdomen ou radiothérapie irradiant plus de 20% de la moelle épinière réalisée dans les 2 semaines précédant le début de l’étude, ou toute radiothérapie réalisée dans la semaine précédant le début de l’étude
  • Chirurgie (dont biopsie ouverte et blessure traumatique) dans les 4 semaines précédant la 1ère administration du Ganetespib, ou prévision d’une chirurgie extensive pendant le traitement de l’étude v
  • Anomalies congénitales gastro-intestinales cliniquement significatives, qui peuvent augmenter le risque de saignements et/ou de perforations gastro-intestinales

Bilans

Screening et Baseline

  • Examen clinique, biologique
  • ECG, échographie cardiaque
  • Scanner ou IRM
  • Questionnaires de qualité de vie EORTC-QLQ-C30, EORTC-QLQ-OV28
  • Biopsie optionnelle

Période de traitement

  • Examen clinique, biologique
  • Scanner ou IRM
  • Questionnaires de qualité de vie EORTC-QLQ-C30, EORTC-QLQ-OV28

Visite de fin de traitement

  • Examen clinique, biologique
  • ECG
  • Scanner ou IRM
  • Questionnaires de qualité de vie EORTC-QLQ-C30, EORTC-QLQ-OV28

Follow-Up

  • Scanner ou IRM

Critère principal d’évaluation

Calcul du nombre de sujets :

L’étude est randomisée, en ouvert avec trois bras de traitement. La répartition dans les groupes est de 1 :1 :1. Deux fois plus de patientes recevront le traitement d’induction avec le Ganetespib (bras B et C) que le traitement standard (bras A). L’objectif principal de l’étude est de déterminer l’efficacité du nouveau traitement sur la survie sans progression (PFS). L’analyse principale combinera les deux bras de traitement contenant le Ganetespib en traitement d’induction (bras B + C) et le comparera au bras standard (bras A).

Avec un minimum de 78 évènements de PFS, la puissance est de 80% pour détecter un hazard ratio (HR) de PFS de 0.60 avec α=0.2 (bilatéral), en considérant une PFS médiane de 10 mois dans le bras A et de 16.7 mois dans le bras combinant le bras B et le bras C et un ratio de randomisation de 2:1 entre les bras B+C et A. Avec un échantillon de 120 (bras B+C=80 ; bras A=40), la période de recrutement est de 15 mois avec un suivi de 15 mois supplémentaire.

La survie sans progression (PFS) est le critère principal d’évaluation. La PFS est définie comme le délai, en jours, entre la date de randomisation et la date de progression documentée ou de décès quelque soit la cause. Pour les patientes dont le statut de progression ne pourra être déterminé, leurs données de PFS seront censurées à la date de dernières nouvelles où est confirmée l’absence de progression.

Les analyses d’efficacité seront réalisées en intention de traiter (ITT) et sur la population per protocole (PP). L’analyse en ITT sera considérée comme l’analyse principale.

Les comparaisons (A versus B+C) seront réalisées en utilisant un test du log-rank. Pour chaque bras de traitement, le délai médian avant progression sera estimé en utilisant la méthode de Kaplan- Meier avec un intervalle de confiance de 95%. La moyenne sera calculée en utilisant l’air sous la courbe de survie à la fin de l’étude (environ 15 mois après la randomisation de la dernière patiente). La même procédure sera appliquée pour les analyses en sous-groupe et pour comparer les différents bras de traitement (A versus B, A versus C, B versus C).

Recherche translationnelle

Des échantillons sanguins seront prélevés à l’inclusion et durant le traitement au J1 tous les 3 cycles durant la thérapie à base de sels de platine (J1C1, J1C4) et durant le traitement de maintenance (J1C1, J1C4, J1C7, J1C10 …) pour l’analyse des biomarqueurs (incluant l’ADN tumoral circulant et les cellules tumorale circulantes).

Les échantillons suivants seront collectés pour déterminer la valeur prédictive ou pronostic de certains biomarqueurs (comme le statut p53 et les ligands de la protéine HSP90) ainsi que pour confirmer le diagnostic du cancer ovarien :

  • Tissu tumoral archivé provenant du diagnostic initial (FFPE) collecté avant tout traitement (obligatoire) ;
  • Echantillons sanguins à l’inclusion et durant le traitement (par sel de platine et traitement de maintenance) ;
  • La collection de tissu tumoral (FFPE ou tissu fraichement congelé) de la rechute actuelle est recommandée si techniquement réalisable.

Haut de page

Modifié le 10-09-2020 15:09